webleads-tracker

LES 4 PILIERS DE L'APPRENTISSAGE

Dans ses cours au Collège de France, Stanislas DEHAENE, de la chaire de Psychologie Cognitive Expérimentale, détermine qu'il existe 4 piliers fondamentaux à l'apprentissage chez les enfants.

1
  • L’attention : il s’agit pour le pédagogue, non seulement de capter l’attention de l’apprenant, en créant des moments intenses, mais aussi de lui apprendre à faire attention, grâce à des exercices de contrôle exécutif.
1
  • L’engagement actif : la curiosité est au centre de la réussite des apprentissages, car elle attise l’attention de l’apprenant. Pour le rendre acteur de son éducation, DEHAENE préconise des exercices qui incitent l’enfant à découvrir par lui-même, de manière spontanée, les concepts à apprendre.
1
  • Le retour d’information : la correction des erreurs commises par l’enfant participe à son apprentissage. Pour citer DEHAENE, “mieux vaut un enfant actif qui apprend de ses erreurs, qu’un enfant passif qui n’apprend rien”.
1
  • La consolidation : naturellement, après être passé par le conscient, l’élément appris est transféré vers l’inconscient, ce qui doit faire en sorte de le faire perdurer. C’est pourquoi DEHAENE insiste sur l’importance du sommeil de l’apprenant, qui lui permet d’améliorer sa mémoire mais aussi d’automatiser ses connaissances.

Ce sont sur ces 4 piliers-phares où se mêlent psychologie et physiologie que s’appuient les méthodes d’apprentissage gagnantes.