webleads-tracker

La science : un espoir pour Alzheimer ?

Dans sa conférence "Alzheimer, points & perspectives", Bruno DUBOIS, professeur de neurologie et directeur du centre de dégénérescence cognitive, apporte des éclairages sur cette maladie qui touche aujourd'hui plus de 850 000 personnes en France.

Sur les 413 médicaments développés en laboratoire contre la maladie d’Alzheimer, aucun n’a été mis sur le marché, faute d’efficacité. Lors des Entretiens Médicaux d’Enghien-les-Bains, en octobre 2017, Bruno DUBOIS affirme ainsi, devant une salle ébahie : « On ne soignera pas la maladie d’Alzheimer ».

 

Une sentence terrible, aussitôt suivie d’espoirs déjà visibles à l’horizon : si aucun médicament ne soigne la maladie, ils permettent cependant de rétablir des lésions causées au cerveau avant que la maladie ne se déclare. Le challenge, soutenu par des enjeux scientifiques, éthiques et thérapeutiques, devient alors de réussir à détecter en amont les individus à risque, afin d’enrayer la maladie dès que possible. A l’heure où un enfant né aujourd’hui a une espérance de vie de 90 ans, et où, en 2050, 30% de la population française aura plus de 60 ans, ces enjeux deviennent cruciaux.

 

La science : un espoir pour Alzheimer ?